Lyon : 5ème arrondissement

Le 5ème arrondissement de Lyon s’étend de la colline de Fourvière, jusqu’aux quais de Saône en contre-bas. Historiquement le creuset d’habitation des lyonnais, il constitue un passage obligé pour les gones comme pour les touristes, offrant des points de vue incontournables sur la cité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De gauche à droite: L’église Saint-Nizier, les toits du 2ème et 4ème arrondissement, l’Hôtel de Ville avec le dôme de l’Opéra, et la cour du Palais Saint-Pierre (vue depuis les hauteurs de Fourvière).  Lire la suite

Découvrez le jardin Rosa Mir

On vit dans une ville depuis plus de trente ans et on est encore capable d’être surpris par des rues ou des lieux insolites. Cette semaine, c’est un jardin qui a attiré mon attention. Mais n’importe lequel : le jardin Rosa Mir sur le plateau de la Croix-Rousse…IMG_1885A l’instar du facteur Cheval dans la Drôme, Jules Senis a mis un peu plus de 20 ans à concevoir sa cour à l’aide de cailloux et coquillage! Le résultat saisissant, n’est pas sans évoqué toute proportion gardée, l’excentricité d’un Gaudí. Lire la suite

Festival Lumière : Nuit de la peur 2015

Cette année encore, la Halle Tony Garnier, plus grande salle de spectacle de Lyon, s’est transformée ce 17 octobre, en cinéma géant, pour célébrer les films d’horreur! Cette nuit s’inscrit dans le cadre du Festival Lumière, qui gagne peu à peu en reconnaissance, et qui a vu l’actrice Salma Hayek, remettre un prix d’honneur au réalisateur américain Martin Scorcese!

Un invité de marque …

La soirée a été introduite par le président du Festival, Bertrand Tavernier, sous le regard d’un autre président, celui du Festival de Cannes, Pierre Lescure. Ils ont pu accueillir un Alain Chabat, venu chevelure mi-longue et grisonnante, parler du film de genre, d’horreur et présenter les 4 films choisis pour la soirée.

Des hommages…

La soirée est aussi l’occasion de rendre hommage à ces acteurs ou réalisateurs qui ont marqué le cinéma d’horreur, et qui nous ont quitté récemment. 2015 a vu partir l’acteur Christopher Lee (Le cauchemar de Dracula, Le Seigneur des Anneaux, Star Wars), mais aussi Wes Craven (La Colline a des yeux, Freddy, Scream).

4 films qui balayent l’histoire

La sélection cette année encore permet de parcourir l’histoire:

  • The Thing (John Carpenter – 1982)

Quelque part en Antarctique, des chercheurs norvégiens tentent de traquer et tuer un chien-loup, dans une folie irraisonné qui les conduit à mourir devant la station de recherche américaine. R. J. MacReady (Kurt Russell) et Blair vont tenter de comprendre ce qui s’est passé et vous découvrir un étrange cadavre brûlé sur la station voisine. Ils vont bientôt devoir faire face à une forme extraterrestre qui tente de se développer au travers des corps vivants…

Adaptée du roman Who goes there de John W. Campbell, le film a été un échec commercial à sa sortie. Pour autant il reste une référence du genre, qui a inspiré d’autres oeuvres cinématographiques, ou séries (X-Files)

  • La Nuit des Morts Vivants (George Romero – 1968)

Barbara et son frère Johnny arrivent dans un cimetière de Pensylvannie, sur la tombe de leur père. Se querellant gentiment, ils font face à un homme en guenilles qui les agresse, et tue Johnny. Barbara, elle, tente de fuir et finit par s’enfermer dans une maison perdue. Elle sera rejoint par Ben, un routier qui lui aussi est poursuivi par des gens à la démarche saccadée. Ils se barricadent, scrutant sans cesse les « revenants » qui encerclent bientôt la maison…

Scénario inspiré de I’m a Legend de Richard Matheson, ce film en noir et blanc est avec un très petit budget l’un des plus rentables du cinéma indépendant! Vous comprendrez donc pourquoi le jeu d’acteurs, la folie de Barbara, ou les effets spéciaux prêtent aujourd’hui plus à rire qu’à faire peur… C’est aussi un pied de nez politique, portant à l’écran Duan Jones, un acteur noir dans un pays encore emprunt de ségrégation!

Renai et Josh emménagent avec leurs trois enfants, Lorraine, Dalton et Foster, dans une nouvelle maison. Alors que Josh part toute la journée, Renai, elle, tente de travailler sur la musique, et s’occupe des enfants. Tout pourrait être parfait si elle n’éprouvait pas un malaise dans cette maison où des objets changent de place et des bruits inquiétants se faisaient entendre… Mais c’est une chute de leur fils, Dalton, qui va changer leur vie, alors que celui-ci reste dans un état comateux…

Plus récent, ce film du Malais James Wan, est dans la veine de ces films asiatiques, qui vous feront flipper non par ce qui est gore, mais par le suspense créé autour de ce qu’on ne voit pas.

  • Evil Dead (Sam Raimi – 1981)

Des amis partent quelques jours dans une maison perdue au milieu d’une forêt. Des évènements les conduit dans la cave de la maison, où ils retrouvent un enregistrement d’un archéologue qui étudiait le Necronomicon (livre des morts). Leur trouvaille va réveiller certains esprits maléfiques…

Le classique du genre a été réalisé par un Sam Raimi alors tout juste âgé de 20 ans! Le film connaitra une suite en 1987, avec son acteur Bruce Campbell, qui mêle horreur et drôlerie, et un remake en 2011.

Lyon: de Saint-Jean à Saint-Paul

Si vous aimez comme moi arpenter la ville de Lyon au hasard, vous ne pouvez être que surpris des découvertes au détour de certaines rues ou lieu que vous ne connaissiez pas encore! Au détour de la basilique de Fourvière, des chemins permettent de descendre la colline, et offrent une vue sur les rives de Soane, les Subsistances ou le quartier des Chartreux à ne pas manquer!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lire la suite

Musée de la miniature et cinéma

Créé à l’initiative de Dan Ohlmann, miniaturiste, ce musée hors norme est implanté en plein cœur de la maison des avocats, immeuble classé, dans le centre historique de Lyon. C’est avant tout un lien d’exposition des miniatures des espaces de vie quotidienne venues du monde entier :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ci-dessus: diverses vues des pièces, restaurants, opéra, prison St Paul…

Mais le musée dans sa diversification accueille aussi le cinéma, celui des effets spéciaux. Il permet au travers de reconstitutions ou objets rares de comprendre les trucages des films, mais aussi séries télé!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ci-dessus: les « visiteurs », les faux-documents créés pour CSI et NCIS, le « petit gris » d’ X-Files, les ennemis dans Buffy the vampire Slayer…

Le Musée de la miniature et cinéma accueille également des exclusivités, comme en ce moment la créature qui a fait flipper Sigourney Weaver dans 4 films mythiques: la reine Alien!

Ce diaporama nécessite JavaScript.