Logan – Marvel 2017

Genre: Action – Année: 2017 – Pays: Drapeau des États-Unis Etats-Unis – Réalisé par: James Mangold – Producteurs : Hutch Parker, Simon KinbergLauren Shuler Donne – Production: Marvel Entertainment, Kinberg Genre, Hutch Parker Entertainment, The Donners’ Company – Distribution: 20th Century Fox – Durée: 1h41 – Sortie: 01/03/2017 – Budget: 97 M$ – Avec Hugh JackmanPatrick StewartRichard E. GrantBoyd HolbrookStephen MerchantDafne Keen

http://www.foxmovies.com/movies/logan

Synopsis:

En 2029, cela fait plus de 25 ans qu’aucun Mutant n’est né, et les derniers encore vivants sont pourchassés. James « Logan » Howlett grâce à l’adamantium qui fait parti de lui a peu vieilli. Mais dans le même temps, ce métal le ronge de l’intérieur. Plus taciturne que jamais, celui qui a vu mourir ses camarades X-Men, est un chauffeur de limousine qui tente de se faire discret.  Lire la suite

X-Men: Days of Future Past

Fantastique – Etats-Unis – 2014 – Réalisé par : Bryan Singer – D’après: Days of future past (comic book) 1981 – Studio: 20th Century Fox / Marvel Entertainment / Bad Hat Harry Productions / The Donners’ Company – Sortie: 20/05/14 – Durée: 2h11 – Budget: 225M$ – Avec: Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Halle Berry, Anna Paquin, Ellen Page, Peter Dinklage, Ian McKellen, Patrick Stewart

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://www.x-menmovies.com

Synopsis:

Année 2023: la Terre semble ravagée et a fait l’objet de combats qui voient jour à près jour les Sentinelles, création des hommes, vaincre et tuer des mutants, mais aussi tous ceux qui les aideraient à se cacher ou à les défendre. Seuls quelques X-Men tentent de résister, grâce aux pouvoirs de Kitty Pride et ses projections mentales et la téléportation de Blink.

Professeur Xavier et Magneto arrivent dans un temple chinois, éloigné de tout, avec pour idée de voyager dans le passé, et arrêter ce qui a tout entrainer: l’assassinat d’un riche industriel à l’origine des Sentinelles, Bolivar Trask, en 1973!

Si Kitty a le pouvoir de transférer des âmes, jusqu’à présent elle s’est limitée à quelques années. Un tel bond dans le temps pourrait avoir des effets irréversibles sur les corps. Mais qu’à cela ne tienne: ça ne sera pas à Xavier de voyager dansa le temps, mais Serval dont le métabolisme ne vieillit pas et se régénère en permanence!

Plongé dans un corps plus jeune, à l’apogée du disco et en pleine tension de la guerre du Viet-Nam, Serval doit tout à la fois retrouver Xavier et Magneto, mais aussi convaincre Mystique que le meurtre n’est pas la solution.

Le jeune professeur Xavier s’est renfermé dans son manoir, avec comme seul compagnon Hank Mc Coy qui lui fait oublier ses douleurs, mais aussi ses pouvoirs à l’aide de neutralisateurs. C’est peu convaincu qu’il accepte d’aider Serval à libérer Magneto, enfermé dans un quartier de haute sécurité du Pentagone depuis l’assassinat de Kennedy…

Alors qu’ils s’envolent à la recherche de Mystique à Paris, Xavier et Magnéto évoquent enfin l’origine de leurs tensions: la mort des premiers X-Men.

Alors qu’en 2023 les Sentinelles s’approchent dangereusement du temple, Serval lui court contre le temps et fait face à un Magnéto dirigé par sa seule colère…

La Petite Critique:

Singer revient derrière la caméra pour cet opus, prétexte à reposer des bases des X-Men disparus. Mais là où le concept de s’appuyer sur un épisodes importants de la série (voir comic book publié en 1981), Singer nous impose un énième épisode de Wolverine, avec Hugh Jackman omni-présent!

Il finit même par nous perdre, car à la fin de X-Men: The Last Stand, le professeur Xavier disparaissait. Il refait surface accompagné de Magnéto, à l’issue de The Wolverine : et entre les deux Bryan Singer, on comble les vides?

La montée des tensions et l’oppositions humains/mutants aurait pu être ici poussée son paroxysme et montrer le rejet de l’autre et le cheminement qui conduit inexorablement à la création de robots sensés au départ réguler les mutants, et qui finiront par s’imposer à tous (le mythe de la machine).

Il vous faudra aussi penser à une histoire autour du personnage de Bishop (très peu loquace) qui est là un peu comme un cheveu sur la soupe! Là encore un non-sens, alors que les fans le connaissent déjà bien!

Mais là encore, Singer n’évoque que par petites touches, dans un film de 2h11 aux scènes longues qui finissent par lasser! Les X-Men c’est avant tout une équipe tiraillée qui tente de maintenir un équilibre fragile entre les humains auprès desquels ils tente de se faire accepter, et des ennemis avides de dominer le monde. Singer devrait réviser ici ses classiques avant le prochain film, au lieu de “revisiter” bêtement l’ Histoire!

Et après?

Le prochain film Marvel sera celui des Gardiens de la Galaxie, étrange choix, mais qui aura peut-être pour effet de nous dérider un peu, avant le suivant qui verra l’apparition d’ Apocalypse, premier mutant et probablement le plus grand ennemi des X-Men…

The Wolverine

Fantastique-Aventure – 2013 – Drapeau des États-Unis États-Unis/ Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni – Réalisé par: James Mangold – Scénario: Christopher McQuarrie, Mark Bomback – Production: 20th Century Fox/ Marvel EntertainmentBudget: 120M$ – 2h06 – Avec: Hugh Jackman, Will Yun Lee, Tao Okamoto

The Wolverine

http://www.thewolverinemovie.com/

Synopsis:

En pleine fin de la seconde guerre mondiale, Logan est emprisonné dans un bunker, et sauve un jeune soldat effrayé, nommé Yashida, au moment des bombardements de Nagasaki… De nos jours, solitaire et renfermé, Logan, vit reculé dans le Yukon, hanté par des cauchemars de ces derniers combats et surtout de la perte de Jean Grey dont il est éperdument amoureux (voir la série X-Men).

Alors qu’il se rapproche de la ville pour punir des chasseurs d’ours, Logan est approché par Yukio, une jeune japonaise, qui s’avère être au service d’un magnat multimilliardaire japonais mourant, Yushida! D’abord réticent, le Wolverine finit par se laisser convaincre de quitter son statut d’ermite et s’envoler vers le pays du soleil levant.45

Sur place, il va peu à peu être au coeur de complots et machinations dont le but parait être mafieux pour prendre le pouvoir de la compagnie industrielle… Mais n’y-a-t’il pas d’autres raisons?? 

La Petite Critique:

Hugh Jackman endosse de nouveau le costume de X-Men qui a fait sa popularité. Ici Logan est plus sombre et plongé dans son passé lointain (Yushida), tout comme le proche (Jean Grey) dont il ne parvient pas à se détacher. Il fait face au revers de son don: celui de ne pas vieillir et voir les autres partir. 

Filmé dans un Japon entre modernité et tradition, l’aventure tout comme les combats offrent une histoire qui se tient, un bon film dans le genre action, dont les 2h00 passent finalement vite. Bien sûr quelques scènes sont convenues (la romance … ) mais on a encore hâte de voir renaitre les X-Men en 2014 (rendez-nous Cyclope!!!)…

Scoop

Scoop[Flm Américain – 2005 / réalisé par Woody Allen / avec: Scarlett Johanson, Woody Allen, Hugh Jackman]

Synopsis :

Londres, les funérailles d’un célèbre journaliste d’investigation: Joe Strombel… On retrouve l’homme qui, sur un radeau en route pour le purgatoire, réalise qu’il est décédé! L’image est presque mythologique, celle du voyage qui mène vers l’autre rive…  Toujours poussé par son métier, il comprend qu’il tient un scoop au détour d’une conversation avec une  autre passagère… Le problème se pose alors: comment le communiquer?

Il use de stratagème pour berner La Faucheuse et entrer en communication avec une charmante étudiante en journalisme Sondra Prinsky qui est alors la "victime" sur scène d’un magicien américain sur le retour, Sid Waterman alias "Splendini". La jeune femme et le vieux célibataire partent alors dans une folle enquête qui les mènent sur la piste d’un riche héritier, Peter Lyman…

Petite Critique:

Après Match Point qui m’avait légèrement désappointé, Woody Allen dirige de nouveau Scarlet Johanson dans cette comédie légère comme toujours théâtralisée. Il joue un homme perdu qui ne vit qu’au travers de sa passion. Comme souvent les répliques sont bien sentis et les jeux sur les différences culturelles entre l’Amérique et l’Angleterre sont nombreux. Un bon, très bon moment, à ne voir qu’en VO !! ( mais dois-je vous rappeler ce détail?). The official site >>>>